Chevalliance-logo-blanc

Blog Chevalliance

équicoaching pour développer la relation cavalière-cheval

Comment l’équicoaching peut améliorer la relation entre la cavalière hypersensible et son cheval

Introduction

L’équicoaching peut aider les cavalières hypersensibles à améliorer leur relation avec leur chevaux. La différence entre l’équicoaching et l’équitation est que l’équicoaching s’intéresse d’abord à la personne et la manière dont elle construit une relation alors que l’équitation s’intéresse d’abord à la technique et, pour ça, à faire obéir le cheval pour obtenir du résultat.

L’équitation est en effet une compétence technique alors que ce qui se passe entre le cheval et son cavalier est bien plus qu’une simple interaction entre deux êtres. C’est une relation unique, tissée d’une connexion profonde et d’échanges subtils d’émotions. Au-delà des compétences techniques et de l’expertise que requiert le fait de monter un cheval, la véritable magie réside dans la compréhension des émotions du cheval et dans la recherche d’une harmonie relationnelle totale. C’est dans cette quête d’équilibre – pas ou peu abordée en équitation – que l’équicoaching offre lopportunité exceptionnelle de développer une relation basée sur la confiance, le respect mutuel et la communication non verbale.

Cet article sadresse à vous si vous êtes une cavalière, ou propriétaire d’un cheval, hypersensible de surcroît, et que vous souhaitez développer ou améliorer une relation subtile et sensible avec lui. Avec l’équicoaching vous aurez l’occasion de découvrir comment cultiver un lien plus fort avec votre fidèle compagnon au travers d’une fine connexion émotionnelle authentique.

 

Les capacités émotionnelles exceptionnelles du cheval

Comme tout animal, le cheval ressent un large éventail d’émotions, allant de la joie à la peur en passant par la tristesse. Une émotion est une énergie en mouvement (e movere), et le cheval qui n’a pas de mots, s’exprime par le mouvement. Le mouvement de ce qu’il ressent au travers de l’émotion qu’il vit.

Cela s’exprime par des signaux corporels tels que les mouvements doreilles, d’encolure, de la queue, de la tonicité de la peau et de tout le corps, ce qui lui permet de communiquer avec les autres chevaux.

Voici quelques exemples très généralistes : des oreilles bien dressées peuvent traduire un cheval curieux ou attentif mais aussi extrêmement effrayé, des fouettements de queue répétés peuvent signifier un agacement pour plusieurs raisons (internes comme une colère ou externes comme des mouches), ou encore une encolure haute peut signifier de l’intérêt ou de la peur et une encolure basse, peut exprimer que le cheval est au repos ou triste…

Le cheval, un animal hypersensible…

En raison de son tempérament hypersensible, les chevaux sont des animaux réceptifs aux sentiments humains et peuvent y réagir en conséquence. En tant qu’animal grégaire les chevaux doivent savoir de quelle humeur est le troupeau pour pouvoir vivre en harmonie. C’est la raison pour laquelle leur aptitude à ressentir la moindre nuance de nos états émotionnels est fascinante. Cela montre à quel point ils sont en harmonie avec nous comme ils le font avec un membre du troupeau. Si une cavalière est anxieuse ou stressée, le cheval peut ressentir les micro-mouvements témoins des émotions vécues de celle qui le monte et y réagir. De même, une relation étroite et profonde avec sa cavalière peut influencer le bien-être émotionnel global du cheval. Ainsi, dans un couple cavalière-cheval, (ou propriétaire-cheval) développer sa capacité à lire ces signaux non verbaux subtils et à interpréter avec justesse les réponses émotionnelles du cheval nous paraît essentiel pour vivre une relation épanouissante des deux côtés.

Cette compréhension approfondie du langage émotionnel du cheval permet à la cavalière ou au cavalier (ou au propriétaire) de répondre de manière plus adéquate, afin de créer un environnement de confiance et de sécurité, et d’établir un lien durable avec son compagnon.

Si nous avons choisi de l’avoir dans notre vie, c’est notre responsabilité de lui offrir une vie au plus proche de sa nature. Mais comme nous ne sommes pas toujours au clair avec nous-mêmes, comprendre nos motivations et émotions passent par notre propre remise en question le plus souvent.

 

… et thérapeutique

C’est là où nous remarquons que les émotions du cheval ont également un impact sur d’autres approches que l’équitation. Mis à part l’épanouissement d’une relation hypersensible entre les deux partenaires comme nous venons de l’évoquer, la médiation équine recouvre un large panel de pratique où le cheval excelle dans un soutient thérapeutique.

Par exemple, dans le domaine de l’équicoaching ou de l’équithérapie les aptitudes émotionnelles du cheval sont mises à profit pour aider les personnes atteintes de difficultés existentielles pouvant aller d’une simple remise en question d’un moment de vie comme une reconversion professionnelle jusqu’à la difficulté de vivre son hypersensibilité, son sens du perfectionnisme, sa peur des autres ou de prendre sa place, mais aussi la suite d’un burn-out, d’une dépression, des tendances suicidaires, ou un SDPT (syndrome dépressif post-traumatique) – dans lequel ils sont particulièrement adéquats pour soutenir et développer un retour à la confiance.

En hippothérapie le cheval peut apporter du réconfort et favoriser une atmosphère calme et détendue auprès de personnes handicapées mentales ou physiques.
Le fait de pouvoir serrer le cheval dans ses bras, de lui faire un câlin, de le caresser, d’être bercé   par le rythme du pas dans le portage entraîne une libération d’ocytocine (substance chimique dite de l’amour) extrêmement bénéfique pour ce type de public en difficulté.

 

Limportance de la relation cavalière/propriétaire – cheval

L’importance de la relation entre le cheval et la cavalière (ou sa propriétaire) transcende largement les aspects techniques de l’équitation. Elle constitue le fondement de toute expérience relationnelle épanouissante et productive. Cette connexion va bien au-delà de l’acte de monter à cheval, car elle englobe une connaissance profonde de soi et de l’autre basée sur la confiance, le respect mutuel et la communication subtile. Une relation hypersensible entre la cavalière ou la propriétaire et son cheval crée un lien émotionnel unique, qui enrichit non seulement la vie des deux partenaires, mais qui peut également influencer positivement d’autres aspects de la vie de la cavalière ou de la propriétaire. Elle offre également des bienfaits émotionnels et psychologiques profonds, et peut servir de source de réconfort, de confiance en soi, de leadership et de stabilité émotionnelle.

Une connexion spéciale

La relation entre une cavalière ou une propriétaire et son cheval est unique, basée sur une confiance mutuelle qui se construit au fil du temps. Le cheval devient bien plus qu’un simple animal de compagnie, il devient un partenaire fidèle avec qui partager des aventures.

Être attentif aux besoins

Pour maintenir une relation équilibrée, les cavalières et les propriétaires doivent bien sûr être attentif aux besoins physiques, mais aussi aux besoins de sécurité et relationnels, aux besoins émotionnels et cognitifs, de leurs chevaux. Cela implique bien sûr de veiller à sa santé et à son alimentation, mais aussi veiller à lui procurer des relations sociales dans une vie de troupeau et lui accorder l’attention nécessaire pour comprendre tout stress ou mal-être qu’il pourrait vivre – et cela s’apprend au travers d’une éducation qui prend en compte ces paramètres au-delà de toute technique équestre.

La communication non verbale

Dans cette relation particulière, la communication non verbale joue un rôle primordial. Les signaux corporels tels que l’intention au travers du mouvement, les expressions faciales ou encore les postures sont autant de moyens que la cavalière ou la propriétaire pourra identifier pour transmettre ses intentions à son cheval et vice versa.

Un contact régulier

Les interactions régulières, hors des compétences techniques, sont essentielles pour renforcer le lien entre la cavalière ou la propriétaire et son cheval. Elles permettent d’améliorer leur complicité, leur coordination et leur confiance mutuelles.

Du temps pour construire une relation durable

Le temps nécessaire pour développer une relation hypersensible avec un cheval peut varier en fonction de nombreux facteurs tels que la personnalité et le caractère – mais aussi le passé – de votre cheval. Cela dépend également votre niveau d’expérience, de votre niveau de connaissance et du temps que vous avez envie de consacrer à être avec lui. Cela peut prendre quelques mois, ou … quelques années ! Ce nest pas une course, ici, le parcours importe autant que le résultat. Il n’y a pas de lieu où se rendre, juste des petits bonheurs à construire quotidiennement.

Ainsi, passer du temps avec vos chevaux renforce les liens affectifs entre vous. En dehors de l’équitation, les activités telles que regarder le coucher du soleil ensemble, ou marcher ensemble favorisent la connexion émotionnelle. Votre seule présence quotidienne construit un lien basé sur la confiance mutuelle. Apprendre à connaître la personnalité individuelle des chevaux permet de mieux comprendre leurs besoins et comportements.

La manière dont vous interagissez avec votre compagnon est également importante pour renforcer cette connexion. Écoutez attentivement ses signaux corporels et observez son comportement. Apprenez à développer vos propres ressentis au travers de la relation. Ecoutez vos émotions et les siennes. Apprenez à reconnaître quand il est détendu ou anxieux, quand il a besoin d’être rassuré ou encouragé ou qu’il a envie de jouer. En comprenant quelle posture est appropriée à quel moment, vous pouvez lui prouver que vous êtes de bonne compagnie pour les moments de jeu ou de détente ET que vous pouvez aussi être un leader qui prend l’environnement en charge pour assurer sa sécurité s’il a des raisons d’être inquiet. 

chevaux et personnes marchant le long du canal

L’équicoaching pour développer sa relation avec son cheval

L’équicoaching est une approche de coaching où le cheval est un media partenaires pour favoriser la croissance personnelle des personnes en demande d’évolution. 

Grâce à des des séances réalisés avec le cheval, l’équicoaching permet d’améliorer votre communication, votre confiance en vous et votre leadership. Parce que la plupart de nos problèmes débutent au moment où nous entrons en relation, le cheval vous aide à améliorer votre façon de faire connaissance, votre écoute et ainsi de développer des compétences relationnelles pour vivre une vie plus épanouie.

En outre, l’équicoaching et les interactions avec le cheval ont des effets positifs avantageux dans le développement personnel, l’apprentissage du travail en équipe, ou encore la compréhension des messages des émotions et la gestion du stress. Aucune base en équitation n’est nécessaire pour se faire accompagner en équicoaching. La rencontre se fait au sol et à pieds, comme dans une rencontre normal d’être à être.

Quant aux cavaliers ou aux propriétaires de chevaux, ils peuvent apprendre à résoudre certains problèmes relationnels, développer leurs compétences émotionnelles, et à mieux comprendre leur cheval.

En observant les réactions d’un cheval lors des séances, la cavalière ou la propriétaire peut mieux comprendre comment ses propres actions influencent la relation avec son compagnon. Cela lui permet d’ajuster son comportement et sa posture, et d’établir une connexion plus harmonieuse.

Il existe de nombreuses ressources, cours et professionnels qualifiés qui peuvent vous guider dans cette aventure incroyable. Les professionnels formés à cette approche peuvent guider les cavaliers ou les propriétaires de chevaux dans leur développement personnel tout en veillant au bien-être des chevaux.

 

Formation Cheval en lien

Si vous êtes une personne hypersensible et que souhaitez développer une relation profonde avec votre cheval lors dune formation concrète, découvrez Cheval en lien”.

La formation Cheval en lien a été conçue par Florentine van Thiel, équi-coach depuis 2008, pour les cavalières hypersensibles, les équicoachs qui veulent une approche en liberté qui soit autre que l’éthologie, et pour les propriétaires souhaitant développer une relation de confiance et de complicité avec leurs chevaux.

Au cours de cette formation, d’une durée de quatre mois à des dates prédéfinies, chaque groupe comprendra au maximum 20 participants.

Grâce à des sessions régulières en ligne, vous explorerez neuf modules théoriques couvrant divers aspects de la communication émotionnelle, de la gestion du stress, des interactions sans cravache, licol ou carottes. 

Chaque module, vous donne l’opportunité de vous filmer en train d’effectuer des activités pratiques. Ces vidéos seront ensuite analysées par Florentine elle-même afin de vous guider et de vous donner des conseils pratiques. Cette méthodologie offre l’avantage de vous observer vous-même en action, facilitant ainsi la détection des points forts et des points de vigilance que vous pouvez améliorer. Vous pourrez découvrir à quel point les interactions sont subtiles et que le temps que vous allez consacrer à cette formation changera profondément la relation entre vous. 

Pour participer à cette formation, il est nécessaire de posséder un ou plusieurs chevaux. Ce n’est pas une formation d’équitation. On ne monte pas à cheval, on met les choses en place pour que l’équitation devienne une suite naturelle de que vous aurez appris.

La formation Cheval en lien est pour vous si :

  • Vous êtes hypersensible et que vos émotions vous débordent
  • Votre cheval vous bouscule en marchant
  • Votre cheval n’écoute pas vos demandes
  • Votre cheval devient ingérable s’il est seul avec vous
  • Votre cheval ne peut pas quitter le troupeau
  • Votre cheval ne peut pas être seul
  • Votre cheval fait mine de vous mordre et vous ne savez pas comment réagir
  • Il vous arrive d’avoir peur de votre cheval
  • Vous vous sentez souvent impuissante face à ses réactions
  • Vous avez peur du regard des autres
  • Vous avez déjà essayé de vous faire aider sans grand résultat 

La formation Cheval en lien n’est pas pour vous si :

  • Vous êtes impatient
  • Vous êtes du genre frustré quand c’est lent
  • Vous voulez du résultat tout de suite
  • Vous voulez être leader tout le temps
  • Vous craignez que votre cheval se blesse s’il est en liberté
  • Vous pensez que votre cheval est incapable de se gérer tout seul
  • Vous avez besoin de lui donner des carottes tout le temps

Cheval en lien va vous permettre :

  • De (re)trouver une relation de complicité avec votre cheval
  • De partager une grande confiance et une connexion forte avec votre cheval
  • De comprendre la subtilité du langage non-verbal du cheval
  • De lire l’index de conscience de votre cheval
  • De lire les émotions de votre cheval
  • De comprendre sa personnalité
  • De l’aider à gagner en maturité
  • D’être pleinement à l’écoute de ce qu’il ressent
  • D’analyser les signaux de stress et d’incompréhension
  • D’émettre des demandes précises pour vous faire comprendre
  • De savoir comment développer des émotions de joie et de plaisir mutuels


Prenez le temps d’apprendre à connaître votre cheval, d’écouter ses besoins et de renforcer vos liens. Vous verrez à quel point cette expérience peut être enrichissante pour vous deux ! Et quand vous monterez à cheval, vous aurez confiance l’un dans l’autre sans plus vous faire peur. Pour avoir plus dinformations et réserver votre place, nhésitez pas à prendre contact !

L’argent ne doit pas être un obstacle à vivre une belle relation avec votre cheval, des versements échelonnés sont possibles !

Tags :

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mockup-Ebook-Florentine

Téléchargez votre e-book ici

Téléchargez dès à présent votre exemplaire GRATUIT de mon ebook « Les 4 savoirs du leadership ». Préparez-vous à transformer votre façon de diriger !